Les fleurs du Mal | Un classique

mercredi 10 mai 2017

Auteur: Charles Baudelaire
Éditeur: Folio classique
Date de publication: Mai 2004
Nombre de pages: 208
Prix : 4.20€
Résumé:

« La seconde édition des Fleurs du mal, privée des six "pièces condamnées" en correctionnelle pour immoralité, paraît en 1861.»




«Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup ! C'est la loi.»



J’ai lu ce livre dans le cadre scolaire, puisque j’ai mon épreuve en fin d’année et classique oblige : Personne n’échappe au grand Baudelaire et ses fameuses fleurs du mal !

Je trouve que cette édition-là est particulièrement belle. Sobre et efficace.

C’est un recueil de poèmes divisé en plusieurs sections avec des thèmes différents mais toujours la volonté d’extraire la beauté du mal à travers la poésie. On retrouve souvent la notion du Carpe Diem et la mise en avant de la poésie.
Il faut savoir que la fuite du temps est un sujet qui me plait beaucoup alors les poèmes que j’ai le plus aimé sont souvent en rapport avec ce dernier. J’adhère au fait de profiter de la vie car le temps est bien trop court pour être gâché à se lamenter sur ce que l’on n’a pas au lieu de jouir de ce que l’on a.
Pour ce qui est de cette lecture, j’avoue qu’elle a été assez laborieuse. J’ai eu beaucoup de mal à m’y mettre sûrement parce que je n’étais pas d’humeur à lire du Baudelaire mais les cours obligent je devais le lire dans un temps imparti assez court. Je me suis donc résignée à enchaîner les poèmes que parfois je ne comprenais même pas. Je tiens à préciser que Les fleurs du mal n’est pas une lecture à lire à la va vite, ce que j’ai fait. Il faut prendre son temps pour comprendre leur sens mais aussi leur message. J’ai donc pris la peine de relire la plupart des poèmes et c’est grâce à cette relecture que j’ai réalisé qu’il y en avait quelques un qui se démarqué comme L’Horloge, de loin mon préféré ou encore L’Ennemi et La beauté. Ces trois poèmes traitent de l’éphémère de trois manières différentes mais elles sont toutes bien abordées. J’ai aussi apprécié la variété des poèmes qui ne se ressemblent pas entre eux. Cependant, il y en a, même après plusieurs relectures qui ne passent toujours pas en particularité Une Charogne. Je n’arrive pas à voir « la beauté extraite du mal ».
C’est donc une lecture en demi-teinte avec des poèmes que j’ai apprécié et d’autres que je n’ai pas du tout aimé.
Ce recueil reste un classique que tout le monde devrait lire au moins une fois adepte ou non de poésie !


 : parfois cru, des messages incompris
 : La fuite du temps, la variété




34 commentaires:

  1. je ne suis jamais tombée dessus au lycée mais bon je ne suis pas forcément très poésie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une miraculée ! Ahah On est deux alors !

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup apprécié le style de Charles Baudelaire ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Aaah Baudelaire... Perturbée à vie à cause de lui et de mon 7 à l'oral de français xD
    Du coup depuis on est plus copains xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui quand même :"))
      ahaha je comprends !

      Supprimer
  4. Aaaah Les fleurs du Mal !!! Ma lecture du lycée ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah bah c'est la mienne actuellement jusqu'en juin :")

      Supprimer
  5. Baudelaire c'est pas trop mon truc ! :/

    RépondreSupprimer
  6. Oh, je me le suis procuré il n'y a pas longtemps ! Va falloir que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu vas plus apprécier que moi :)

      Supprimer
  7. Je ne suis pas trop poésie mais j'avais bien aimé Les Fleurs du mal. Par contre, comme tu dis, c'est mieux de le lire tranquillement, un poème après l'autre pour mieux profiter :)

    RépondreSupprimer
  8. Je l'avais lu au lycée et j'avais plus ou moins aimé, ça dépendait des poèmes ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, mais bon je me suis accrochée ahah

      Supprimer
  9. NL:
    Coucou,

    J'espère que tu vas bien?

    Une nouvelle chronique est en ligne sur le blog : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/inseparables-elie-darco

    Je te souhaite une très bonne journée :D

    RépondreSupprimer
  10. Pas mon truc ! Je suis plus Francis Ponge en poésie ;)

    RépondreSupprimer
  11. Aahh Baudelaire et les bons souvenirs du lycée :') Je relirai bien Les fleurs du mal mais j'ai perdu ma copie dans un de mes déménagements je crois. xD
    Bon courage pour la fin de l'année scolaire et les examens :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah j'en ai besoin de ces petites feuilles volantes !
      Merci beaucoup ! :)

      Supprimer
  12. J'en garde un souvenir mitigé de ma lecture. J'avoue que c'est super bien écrit, qu'il faut prendre son temps pour les découvrir, que les thèmes et les références sont chouettes. En revanche, j'ai vraiment du mal avec Baudelaire, sa manière de mettre la violence et le mal comme quelque chose de beau. J'ai du mal aussi avec Baudelaire l'homme, depuis que je sais qu'il était un brin misogynie avec le fait qu'il comparait Georges Sand à des latrines (des toilettes), je suis refroidie avec le personnage. Bref, faut vraiment être le mood et comprendre le poète pour apprécier l'oeuvre dans son intégralité je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohoh on partage le même avis pour ce recueil-ci et je ne partage pas sa vision d'extraire la beauté du mal. Et je ne savais pas du tout pour Georges Sand mais je trouve ça honteux... :/

      Supprimer
  13. J'ai dû le lire pour le bac et je n'avais pas trop aimé donc j'avais fait l'impasse sur certaines pages et je suis tombée dessus au bac ahah. Malchance quand tu nous tiens ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhaah mince ! J'espère que ça ne sera pas mon cas :"))

      Supprimer
  14. Tu me donnes une envie folle de le redécouvrir, après tant d'années !!! Merci :)

    RépondreSupprimer
  15. Je ne me souviens pas si j'ai eu à le lire pour les cours... En tout cas, ce n'est pas un classique qui me tente beaucoup.

    RépondreSupprimer
  16. Ho mon dieu, les fleurs du mal, je l'ai étudié l'année dernier et j'avais détesté ! J'ai du aimer un ou deux poèmes max, mais ses poèmes sont en général super chiants :')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha qu'est-ce que je te comprends ! :")

      Supprimer
  17. J'ai aussi lu ce roman dans un cadre scolaire ... Je ne suis pas vraiment fan de poésie en règle général, mais je reconnais que Baudelaire à su me conquérir ^^ Certains de ses poèmes m'ont beaucoup touché (même si, comme tu dis, il faut prendre son temps pour les lire et pour en comprendre le sens). Pour ma part je garde un bon souvenir du poème "spleen" et j'avais adoré en faire des commentaires en cours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahh vraiment ? Je suis contente que tu ais apprécié ses fleurs :)
      Je ne me souviens pas du tout de celui-ci ahah mais je le relirais bientôt pour les épreuves anticipées !

      Supprimer

Un commentaire fait toujours plaisir ! :)