La première fois que j'ai été deux

dimanche 25 novembre 2018


Auteur: Bertrand Jullien-Nogarède
Éditeur: Flammarion Jeunesse
Date de publication: Juin 2018
Nombre de pages: 350
Prix: 14€
Résumé:

«Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l'amour n'est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l'année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe... Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. "La première fois que j'ai été deux" est un grand roman d'amour où les sentiments sont intimement liés au cours d'une Histoire qui vit l'Europe s'embraser avant de se reconstruire. Entre la Pologne de ses grands-parents, l'Allemagne d'un jeune soldat tombé en 1944 et l'Angleterre de Tom, Karen va découvrir qu'un premier amour peut influencer une vie entière "La première fois que j'ai été deux" est un roman profond et intimiste qui peint le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On assiste au dévoilement du destin de deux familles emportées par l’Histoire.»  


 Un livre qui m’a tenté depuis sa sortie. Je suis contente d’avoir pu le découvrir !

Karen est une petite française pas très bavarde qui vit en banlieue avec sa mère dépressive, rien d’extraordinaire jusqu’au jour où elle va faire la rencontre de Tom, cet anglais pur attaché à la culture Mods.

C’est un livre imprégné d’histoire, de faits historiques et elle regorge de cultures musicales britanniques. J’ai apprécié les références mais à certains moments j’avais l’impression que c’était trop poussé pour quelqu’un de non initié (comme moi).
L’histoire m’a bien plus mais encore une fois je trouve quelque chose à redire. Je n’ai pas compris la logique des enchaînements. On baillait un sujet pour passer à un autre sans réelle connexion logique. C’est ce que j’ai ressenti et ça m’a un peu déstabilisé.
Ensuite ce livre est rempli de référence à Londres, il est mention de toutes les rues, boulevards et squares possibles. Pour une immersion dans la vie, on peut dire que s’en est une !
Pour ce qui est des personnages je me suis beaucoup identifié à Karen mais ce n’est pas pour autant que je me suis attachée à elle. Quand à Tom c’est un chouette type, un peu trop parfait à mon goût.

Globalement, c’est une histoire qui m’a plu, elle a quelques bémols sans que ça face vraiment tâche à la trame.
C’est donc une bonne lecture.



 : Manque de logique
  : La culture



Bertrand Jullien-Nogarède

9 commentaires:

  1. Ce roman m'intrigue, je ne sais pas si je pousserai la curiosité jusqu'à le découvrir encore =)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pas mal entendu parler de celui ci

    RépondreSupprimer
  3. Je serai aussi perdue face à autant de culture musicale, je pense ^^ après l'histoire a l'air sympa, pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
  4. C'est un livre qui me fait de l’œil je dois dire. J'ai bien envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas ce livre mais il ne me tente pas plus que ça...

    RépondreSupprimer
  6. J’avais beaucoup aimé la culture anglaise dans ce roman! La fin m’avait laissée un peu perplexe si je me souviens bien 🤔

    RépondreSupprimer
  7. "elle regorge de cultures musicales britanniques" Aaah, ça ça me tente ! Le manque de logique, beaucoup moins...

    RépondreSupprimer
  8. Hmmm, je ne suis pas tellement tentée. Je pense que je pourrais saisir des références mais j'ai besoin de faire une pause avec les livres qui font allusion à ce genre de chose. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer

Un commentaire fait toujours plaisir ! :)