Roomies | Dans l'ombre du précédent

vendredi 10 août 2018


Auteur: Christina Lauren
Éditeur: Hugo Roman
Date de publication: Juin. 2018
Nombre de pages: 391
Prix: 17€
Résumé:

«Attirée par les mélodies d'un musicien de rue qui lui a tapé dans l'oeil, Holland Bakker se rend depuis des mois dans la station de métro proche de chez elle. Elle n'ose pas adresser la parole au guitariste qui la fascine, mais un agresseur ivre précipite leur rencontre. Calvin McLoughlin vient à son secours, puis disparaît instantanément.

Pour s'acquitter de sa dette envers le brillant musicien, elle lui obtient une audition avec son oncle, le producteur de musique le plus en vogue de Broadway. L'audition se passe encore mieux qu'elle ne l'imaginait, quand Holland réalise pourquoi il a décampé devant les policiers : son visa d'étudiant a expiré depuis plusieurs années et il vit aux États-Unis dans l'illégalité.

Comprenant que son oncle a autant besoin de Calvin que Calvin a besoin de lui, Hollande prend la folle décision d'épouser l'Irlandais. Ses sentiments ne sont un secret que pour... ce dernier.

Peu à peu, leur relation évolue et Calvin devient l'enfant chéri de Broadway. Entre les feux de la rampe et les faux-semblants, que faudra-t-il pour qu'Holland et Calvin prennent conscience qu'ils ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis longtemps ?»  

«Mo stóirín, la seule chose qui me fait peur, c’est que tu me plaises trop.»



J’avais de grandes attentes pour ce bouquin après avoir eu un gros coup de cœur pour  « Autoboyographie » et c’est peut-être ça qui lui a fait défaut.

Holland est une fille qui ne se voit pas au-devant d’une scène. Elle est redevable envers ses oncles qui ont beaucoup fait pour elle. Alors lorsque la pièce de Robert est au bord du gouffre, Holland n’hésite pas à se marier à un inconnu pour sauver les meubles. Mais n’y a-t-il pas un autre intérêt à ce mariage peu conventionnel ?

Que dire, que dire ! Je pense que plusieurs facteurs ont fait que je n’ai pas réussi à être entraîné par la trame.
Tout d’abord l’énorme coup de cœur que j’ai eu récemment pour un autre beaucoup de ces auteurs. Du fait j’ai mis ce livre sans l’avoir lu au même niveau. Et même s’il est bien écrit, tiens la route et bien il n’égal pas la beauté d’Autoboyographie. L’autre raison, ce sont mes exams. J’ai dû lire un chapitre par jour et parfois le laisser tomber une semaine entière. J’ai tendance à oublier la moitié des choses que je lis lorsqu’une lecture s’éternise…
Voilà pourquoi je n’ai pas été totalement emballé.

Quant à l’histoire, ce n’est pas la plus originale mais cela ne m’a pas dérangé, on ne rentre pas dans le cliché vu et déjà vu ce qui m’a bien plu.
J’ai remarqué quelques longueurs tout au long du livre, l’histoire avance plutôt lentement et j’ai même eu l’impression de faire du reculons par moment.

Pour ce qui est des personnages c’est assez contrasté. Tantôt je les ai appréciés, tantôt j’en ai levé les yeux au ciel. Ils transmettent tout de même les bonnes émotions. J’ai une préférence pour les personnages secondaires en particulier les deux oncles très chaleureux.

Globalement, je n’ai pas détesté ce livre mais je n’en garde pas non plus un souvenir indélébile. C’est une histoire qui se laisse lire sans problème et qui ne m’a pas ennuyée.
Je ne la recommande pas pour autant. Enfin, je recommande de l’acheter pour la couverture ahaha.
Quant à moi je suis curieuse de découvrir d’autres livres de ces auteurs pour voir si je peux retrouver la poésie d’Autoboyographie. Heureusement pour moi, en septembre sera publié leur nouveau titre Josh and Hazel’s guide not dating (en VO bien sûr, ça ne serait pas drôle sinon)
 

 : Longueurs.
 : Les personnages secondaires




5 commentaires:

  1. je n'ai pas lu celui ci mais je viens de finir leur nouveau qui sort aux US en Septembre et celui là j'ai vraiment adoré !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai très envie de lire ce roman pour me faire ma propre opinion ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je suis plutôt curieuse, le résumé me tente énormément et ton avis le rend sympathique malgré ses défauts. Merci pour cet avis, j'espère le découvrir un jour !

    RépondreSupprimer
  4. Dommage pour les longueurs, c'est le genre de choses que j'ai du mal à supporter dans un livre (je n'ai déjà pas une grande capacité de concentration alors si en plus il y a trop de longueurs... ^^)

    RépondreSupprimer
  5. De base, ce livre semble pas mal mais ton avis me donne un peu moins envie ^^. J'ai bien envie de découvrir ces auteurs :)

    RépondreSupprimer

Un commentaire fait toujours plaisir ! :)