PS: Oublie-moi

mercredi 18 mars 2020


Auteur: Emma
Éditeur: Green
Date de publication: Oct. 2019
Nombre de pages: 486
Prix: 16.90€
Résumé:


« Léonore est belle comme le jour, mais elle vit dans l’ombre pour cacher son plus gros complexe et son plus douloureux secret. Pourtant, quand une agence de mannequins atypiques s’intéresse à elle, elle y voit une chance de se reconstruire.
Mais ses espoirs se brisent lorsqu’elle découvre l’identité de son nouveau boss : Wolf Larsson, le garçon qu’elle aimait et qui a bien failli la détruire.
Il fut son premier amour, son bourreau, son pire cauchemar…
Huit ans après le drame, elle est devenue une lionne prête à tout pour survivre. Lui a gardé ses mots féroces et ses yeux de loup.
Elle va devoir lui pardonner. Il va devoir se racheter. Pour raviver la flamme qui brûle encore entre eux, malgré tout.»



 En ces temps d'incertitude je vous souhaite de rester en bonne santé et de faire attention à cette dernière mais aussi à vos proches. 


J’ai voulu attendre un peu après ma lecture parce que je ne savais pas trop quoi dire dessus, sauf que là je ne sais toujours pas vraiment ce que j’ai envie de dire.

Ca faisait un moment que je n’avais pas lu une romance simple et je me souviens maintenant pourquoi je n’en lis plus vraiment : je me trouve un peu trop exigeante. J’ai besoin d’une plume vraiment addictive ou d’un personnage complexe et bien approfondi ou alors d’une réelle particularité dans la trame de l’histoire. Et je me demande même si ce n’est pas les trois que je recherche en même temps. Malheureusement pour cette histoire-ci je n’ai pas retrouvé ces éléments-là.
Et pourtant, je n’ai pas grand-chose à reprocher à ce roman. Les personnages sont intéressants, ils ont un passé qui apporte quelque chose à la trame. Il y a un effet de retardement qui nous donne envie d’en lire plus pour savoir comment ils se connaissent. Les auteures ont une plume qui se laisse lire et même rapidement. L’histoire tient la route, quoique un poil tiré par les cheveux mais rien que je n’ai déjà lu.
Du coup, je suis un peu perplexe parce que rien ne m’a réellement déplu mais je n’ai pas ressenti grand-chose durant ma lecture si ce n’est un « mouais bof ».
Peut-être que je n’étais pas d’humeur à lire une romance et que j’avais besoin d’un bon fantasy avec un univers bien développé.

C’est donc une lecture qui m’a marqué car elle m’a laissé un sentiment troublant d’incertitude sur mon avis. Marquante oui, mais pas de la bonne façon hélas.



 : C’était bof
  : Mais il n’y a pas eu de faux pas


Addictives


6 commentaires:

  1. " Du coup, je suis un peu perplexe parce que rien ne m’a réellement déplu mais je n’ai pas ressenti grand-chose durant ma lecture si ce n’est un « mouais bof ». ", ça ! Ce sentiment là, c'est affreux : ni bon ni mauvais, un espèce d'entre-deux dans lequel on se balance, parfois penchant d'un côté, parfois de l'autre... ! C'est d'une frustration sans nom ! J'espère que tu trouvera tout ton bonheur dans ta prochaine lecture ! :* <3

    RépondreSupprimer
  2. Ah ah ce malaise quand on ne sait pas si on aime ou pas... :D

    Je n'ai jamais lu d'Emma Green (enfin, je crois...), je ne pense pas qu'il fera parti de ceux que je lirai de l'autrice.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai jamais lu de livres d'Emma Green mais j'ai l'impression de la voir partout.
    En tout cas, c'est dommage que tu n'aies pas accrochée :/

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas vraiment mon genre de roman :/

    RépondreSupprimer
  5. Mouais... bof. Le synopsis me semblait déjà pas mal tiré par les cheveux. Au moins on sait à quoi s'attendre :'D
    Oui prend soin de toi, et bon courage !

    RépondreSupprimer
  6. Ca ne me donne pas envie de me jeter dessus...
    Je te souhaites de belles lectures !

    RépondreSupprimer

Un commentaire fait toujours plaisir ! :)